Fermeture du service Google Reader le 1er juillet 2013

Info du 14 mars 2013 à 01:02, rédigée par Správce dans la catégorie High Tech.

C’est officiel, l’agrégateur de flux RSS Google Reader fermera définitivement ses portes le 1er juillet.

Le désarroi s’empare ainsi des fidèles du service qui l’utilisent pour réaliser leur veille et ne rater aucune information importante (pour certains depuis 2005, dès la création). Décision impensable pour bons nombres d’habitués donc, il va pourtant bien falloir trouver une solution de secours et changer ses habitudes.

Annoncé comme un ménage de printemps, Google Reader ne fera plus partie du paysage du web, tout comme 7 autres services de la société, pour une raison simple et peu convaincante : bien qu’avec de nombreux utilisateurs, l’utilisation de l’outil est en baisse.

Bien conscient que cette décision va peiner ses utilisateurs, Google, dans son immense mansuétude, propose tout de même de pouvoir sauvegarder une copie de vos données, à savoir :

  • Liste des personnes que vous suivez
  • Liste des personnes qui vous suivent
  • Éléments suivis
  • Éléments intéressants
  • Éléments partagés
  • Éléments partagés par les personnes que vous suivez
  • Notes créées
  • Éléments avec commentaires

Pour ce faire, rendez-vous sur Google takeout et laissez-vous guider, vous aurez alors un fichier XML à votre disposition contenant l’intégralité de vos informations. Il vous appartiendra ensuite de trouver un nouveau lecteur de flux RSS afin de les importer.

Lecteurs de flux RSS : les alternatives

Fort heureusement, il n’y as pas que Google sur le web et d’autres sociétés ont eu la bonne idée de mettre à notre disposition des agrégateurs de flux RSS. Faites votre choix, et rassurez-vous, il y aura certainement un endroit sur le site de l’outil visé pour vous expliquer comment importer vos données.

Petit tour d’horizon des solutions sur le marché :

  • Netvibes, en ligne et simple d’utilisation, il est également en français.
  • My Yahoo, dans le même esprit que Netvibes et si vous possédez déjà un compte mail Yahoo, il est déjà à votre disposition.
  • Directement depuis la navigateur Firefox ou via l’un de ses modules.
  • Alertinfo, un logiciel à télécharger.
  • FeedReader, lecteur en ligne ou à télécharger.
  • RSSReader, lecteur à télécharger.
  • Straw, pour les possesseurs de machine tournant sous Linux.
  • Pulse (actuellement en cours de rachat par Linkedin) : en ligne, mais également disponible en version iPhone, iPad, Android et Web.

Comme vous le voyez, les lecteurs RSS sont nombreux sur le marché, il ne vous reste plus qu’à identifier celui qui correspond le mieux à vos attentes.

Voilà une belle preuve pour les aficionados des services de Google qu’il n’est pas forcément judicieux d’utiliser tous leurs services. D’ailleurs, le prochain service de Google qui fermera sera-t-il FeedBurner ?

Commenter cet article