La 4G : une mauvaise affaire pour les opérateurs ?

Info du 13 mars 2013 à 12:08, rédigée par Administrator2 dans la catégorie Economie Numérique.

Ce matin, le site des Echos nous faisait part d’une étude des plus intéressantes concernant l’arrivée de la 4G en France où l’on apprend que celle-ci ne profiterait pas aux opérateurs.

Issue des analystes d’Exane BNP Paribas et des consultants du cabinet Arthur D. Little, l’étude nous révèle en effet que, malgré les forts investissements réalisés par les opérateurs, le revenu mensuel lié au data par utilisateur n’augmentera que de 2 € (pour la consommation de data) d’ici 2016, passant de 10 à 12 €.

Toujours d’après eux :

le mouvement vers la 4G ne permettra probablement pas à l’industrie du mobile européen d’augmenter les prix.

65 % des 91 entreprises et organismes interrogés par les experts prévoient un recul du chiffre d’affaires des opérateurs au cours des prochaines années (seulement 3 % tablent sur une hausse).

Une bien mauvaise nouvelle pour les opérateurs que sont Orange, SFR et Bouygues Telecom car ceux-ci ont investi 1 milliard d’euros chacun pour acheter des fréquences, et vont en plus investir entre 1 et 2 milliards d’euros dans leurs réseaux à très haut débit mobile. C’est néanmoins une bien bonne nouvelle pour les consommateurs.

La 4G : un succès commercial

L’étude annonce un succès commercial de la 4G en Europe avec un taux d’équipement de 54 % des smartphones en 2016.

Le chiffre d’affaires des opérateurs mobiles européens devrait quant à lui baisser de 2,6 % par an entre 2012 et 2016, en raison de la baisse des revenus provenant des appels et des SMS (merci Free).

Là où ATT et Verizon Wireless ont pu augmenter leurs chiffres d’affaires outre-Atlantique en passant à la 4G, et ainsi atteindre une croissance supérieure à 5 % en 2 ans, il semble qu’il n’en soit pas de même sur notre territoire. La technologie 3G américaine n’avait effectivement rien à voir avec la 4G, ce fut alors pour eux une véritable révolution. De notre côté en revanche, il ne s’agit que d’une simple évolution, le réseau 3G fonctionnant déjà relativement bien.

De nouveaux débits pour de nouveaux usages

Avec l’arrivée de la 4G, les utilisateurs peuvent bénéficier de débits bien supérieurs à ceux actuels.

Pour une même quantité de fréquence, la 4G permet d’acheminer un trafic de 70 % supérieur à celui de la dernière version de la 3G

Ici réside la bonne nouvelle pour les opérateurs : la 4G va permettre de baisser les coûts de l’internet mobile. Aussi, passer d’un réseau 4G à un réseau Wi-Fi se fera en toute transparence aux yeux de l’utilisateur, un autre point intéressant pour les opérateurs mobiles qui pourront opter pour le réseau le moins coûteux dans les zones couvertes par ces 2 technologies.

Commenter cet article